explorer le dossier racine » Formation » masters » Développement durable dans les pays en développement et en transition » Développement durable dans les pays en développement et en transition

 硕士学位 “经济分析与国际发展”
专业 “发展中与转型中国家的可持续发展”

Магистерская программа Экономический Анализ и Международное Развитие Устойчивое развитие в развивающихся странах и странах переходного периода


Cette spécialité du Master professionnel AEDI de l'Ecole d'Economie de l'Université d'Auvergne est organisée en coopération avec l'Agence Française de Développement (AFD) et notamment avec le Centre d'Etudes Financières, Economiques et Bancaires (CEFEB).

Master Développement durable dans les pays en développement et en transition

Mention : Analyse économique et développement international

Droit, Economie, Gestion

Niveau du diplôme : BAC+5
Crédits ECTS : 120
Durée des études : 2 ans
Lieu de la formation :

Ecole d'Economie, CERDI (Centre d'Etudes et de Recherche en Développement International), Centre d'Affaires Gergovia, Clermont-Ferrand

Accessible en :
  • Formation initiale
  • Formation continue
Disponible en :
  • Enseignement présentiel

Objectifs

Connaissances et compétences attendues à l'issue de la formation

Cette spécialité créée en 2005-2006 décline les enjeux d'un développement durable dans le contexte des pays en développement ou en transition, ou en reprenant une terminologie plus récente, des pays émergents. Elle vise à répondre aux besoins de connaissances et de compétences exprimées par les acteurs du secteur privé, public, organisations non gouvernementales dont les activités sont concernées par les conséquences des changements climatiques, l'érosion de la biodiversité, la désertification et la dégradation des terres, l'urbanisation, ou encore l'accès à l'eau.

Cette spécialité vise aussi à traiter d'autres aspects du développement durable comme les questions sociales (migrations, inégalités / exclusions, etc.) et institutionnelles (faiblesse des capacités, appropriation, dynamique de décentralisation, etc.).

Objectifs propres à la spécialité

Cette spécialité propose une formation économique sur les aspects micro et macro-économiques du développement durable, ainsi que sur leurs implications en termes de politique économique et de gouvernance (des entreprises, des institutions internationales, des projets).

Le programme des cours est organisé en unités d'enseignement et 4 semestres. L'orientation des étudiants est progressive. La pré-spécialisation commence au semestre 2 et devient effective aux semestres 3 et 4. Les cours mettent en relation l'analyse économique, les implications politiques avec les problèmes spécifiques et pratiques du développement et du développement durable. Les compétences pratiques dans la collecte et le traitement de l'information, l'analyse et la conduite de projets sont également développées.

Aux semestres 3 et 4, les compétences et connaissances théoriques nécessaires à la compréhension des enjeux du développement durable se situent dans les domaines de l'économie de l'environnement, l'économie des ressources naturelles et l'économie du développement (voir UE « économie des ressources naturelles » et « économie de l'environnement », « économie du développement I », « économie du développement II »).

Les aspects politiques et les comportements d'acteurs particuliers sont analysés de manière plus spécifique  (UE « politiques agricoles et développement durable », « politiques environnementales », « entreprises et développement durable »)

Les compétences pratiques en matière de d'analyse et de gestion de projets sont développées dans des UE spécifiques (« projets de développement », « gestion des ressources naturelles - quelle traduction opérationnelle ? ») ainsi que celle de l'économiste capable de collecter et traiter l'information ainsi que de fournir des outils d'aide à la décision (« techniques quantitatives »).

Compétences visées

Au sortir de la spécialité, l'étudiant :

  • Est un économiste qui a une connaissance approfondie des enjeux d'un développement durable (environnementaux, économiques, sociaux) dans le contexte des pays en développement ou en transition, ou en reprenant une terminologie plus récente, des pays émergents ;
  • Maîtrise les outils de l'analyse économique appliquée aux enjeux du développement durable : outils théoriques, méthodes quantitatives ;
  • Sait d'insérer dans le dispositif de management environnemental d'une entreprise ;
  • Sait élaborer études, documents de synthèse, réfléchir sur les outils de communication ;
  • Maîtrise les concepts et les outils de l'analyse et de la gestion de projets de développement ;
  • Sait communiquer en anglais.

Les plus de la formation

  • Formation organisée en coopération étroite avec l'Agence Française de Développement et notamment son département formation (CEFEB : Centre d'Etudes Financières, Economiques et Bancaires)
  • Nombreux cours dispensés par les enseignants chercheurs du CERDI (Centre d'Etudes et de Recherches sur le Développement International) qui est une UMR (Unité Mixte de Recherche) du CNRS reconnue dans le domaine de l'économie internationale du développement.
  • Nombreux cours dispensés par des professionnels ; conférenciers invités permettant le contact des étudiants avec de futurs employeurs ou maîtres de stage.
  • Apprentissage d'outils pour l'analyse et le traitement des données (techniques d'enquête, statistiques, analyse de données, économétrie), et pour la simulation.
  • Maîtrise de logiciels
  • Analyse de projets, programmes et politiques : travaux sur études de cas, réalisation d'un mémoire permettant de tester les aptitudes des étudiants à la recherche.
  • Stage obligatoire de trois mois minimum. L'étudiant est intégré dans la structure d'accueil et il travaille sur un thème appliqué, conjointement défini avec les responsables de la structure et de la spécialité. Le stage est réalisé dans un pays étranger pour les étudiants français n'ayant aucune expérience de l'international.
  • Organisation tous les 2 ans d'une conférence internationale dans la thématique de la spécialité: 2010, 2012, 2014. La dernière a eu lieu en octobre 2014. Les interviews des keynote speakers sont disponibles en ligne.

Contenu

Semestre 1
UE 1: Economie internationale

ECTS 9 | CM 60h

Economie du développement

ECTS 3 | CM 20h

Economie européenne

ECTS 3 | CM 20h

Mondialisation et localisation

ECTS 3 | CM 20h

UE 2: Finance internationale

ECTS 9 | CM 64h

Marchés d'Actifs

ECTS 3 | CM 24h

Financement international du développement

ECTS 3 | CM 20h

Finance de marché

ECTS 3 | CM 20h

UE 3: Outils et méthodes 1

ECTS 12 | CM 65h | TD 34h

Techniques quantitatives

ECTS 3 | CM 45h | TD 12h

Econométrie 1

CM 24h

Gestion de bases de données

CM 6h | TD 4h

Statistiques

CM 15h | TD 8h

Anglais 1

ECTS 2 | TD 12h

Projet d'Insertion Professionnelle (PIP)

ECTS 1 | TD 10h

Techniques d'enquêtes

ECTS 6 | CM 20h

Semestre 2
UE 4 : Pré-spécialisation (3 obligatoires sur 4)

ECTS 9 | CM 90h

Organisation et analyse comparée des systèmes de santé

ECTS 3 | CM 30h

Ressources naturelles et environnement

ECTS 3 | CM 30h

Economies émergentes

ECTS 3 | CM 30h

Politique budgétaire et développement

ECTS 3 | CM 30h

UE 5 : Etat et entreprises

ECTS 4 | CM 40h

Economie publique

ECTS 2 | CM 20h

Théorie de la firme

ECTS 2 | CM 20h

UE 6 : Outils et méthodes 2

ECTS 8 | CM 37h | TD 22h

Économétrie 2

ECTS 4 | CM 12h | TD 10h

Conduite de projets

ECTS 3 | CM 25h

Anglais 2

ECTS 2 | TD 12h

UE 7 : Application des acquis

ECTS 9

Stage professionnel (2 mois minimum)

ECTS 9

Semestre 3
UE 1: Economie de l'environnement

ECTS 6 | CM 59.5h

Principes d'économie de l'environnement

ECTS 2 | CM 15h

Biens publics mondiaux

ECTS 2 | CM 10h

Evaluation environnementale - Méthode des prix hédonistes, méthode du transfert de bénéfices, méta-analyse

ECTS 2 | CM 16h

Séminaires

CM 18.5h

UE 2: Economie des ressources naturelles

ECTS 6 | CM 49h

Principes d'économie des ressources naturelles : ressources épuisables; ressources renouvelables

ECTS 2 | CM 15h

Pauvreté et environnement

ECTS 2 | CM 18h

Economic valuation of climate change adaptation in developing countries

ECTS 2 | CM 10h

Séminaires

CM 6h

UE 3: Economie du développement I. Développement, aide au développement

ECTS 5 | CM 60h

Economie du développement: principes et développements récents

ECTS 2 | CM 12h

Emergence du concept de développement durable

ECTS 2 | CM 18h

APD et DD

ECTS 1 | CM 6h

Séminaires

CM 24h

UE 4: Entreprises et développement durable

ECTS 3 | CM 40h

Analyse financière

ECTS 1.5 | CM 20h

Management environnemental de l'entreprise

ECTS 1.5 | CM 18h

Séminaires

CM 2h

UE 5: Techniques quantitatives

ECTS 3 | CM 76h | TD 42h

Statistiques (optionnel; validé par des crédits surnuméraires)

ECTS 2 | CM 12h | TD 8h

Econométrie: Cours et Travaux Dirigés

ECTS 3 | CM 24h | TD 26h

Séminaires

CM 40h | TD 8h

UE Application des acquis

ECTS 7 | TD 16h

Elaboration enquêtes (en relation avec le cours de Techniques d'enquêtes UE5)

ECTS 3

Simulation de politiques environnementales (en relation avec le cours de l'UE 5)

ECTS 3

Anglais

ECTS 1 | TD 16h

Semestre 4
UE6 : Economie du développement II. Economie et politiques de développement durable

ECTS 3 | CM 53h

Conséquences environnementales des politiques macroéconomiques

ECTS 1.5 | CM 12h

Enjeux politiques, socio-économiques et environnementaux de la gouvernance des activités extractives (études de cas)

ECTS 1.5 | CM 18h

Séminaires

CM 23h

UE 7: Politiques environnementales

ECTS 3 | CM 68h

Urbanisation et DD

ECTS 1.5 | CM 12h

Introduction à la fiscalité minière dans les PED et en transition

ECTS 1.5 | CM 10h

Séminaires

CM 46h

UE 8: Gestion des ressources naturelles - Quelle traduction opérationnelle?

ECTS 2 | CM 30h

Décentralisation et gestion des ressources naturelles

ECTS 2 | CM 18h

Séminaires

CM 12h

UE 9: Politique agricole et développement rural

ECTS 2 | CM 27h

Sécurité alimentaire

ECTS 1 | CM 9h

Multifonctionnalité de l'agriculture

ECTS 1 | CM 6h

Séminaires

CM 12h

UE 10: Projets de développement

ECTS 5 | CM 42h

Analyse de projets

ECTS 2 | CM 18h

Etude de cas - projets de développement

ECTS 3 | CM 12h

Séminaires

CM 12h

UE Application des acquis (UE AA)

ECTS 15 | TD 16h

Dossier Économétrie (en relation avec l'UE5)

ECTS 3

Mémoire thématique politique environnementale

ECTS 3

Grand oral

ECTS 2

Stage

ECTS 6

Anglais

ECTS 1 | TD 16h

Conditions d'admission

2 voies d'admission sont possibles :

  • intégrer le Master « Analyse Économique et développement international » en 1ère année (semestres 1 et 2). Pour les étudiants ayant une licence d'économie, l'admission est de droit ; les autres étudiants doivent demander une dérogation.
  • intégrer le Master « Analyse Économique et Développement International » en 2ème année dans la spécialité « Développement durable dans les pays en développement et en transition » (semestres 3 et 4) après sélection sur dossier et entretien.

La spécialité peut accueillir les étudiants en formations initiale ou en formation continue, éventuellement après une VAE.

Les étudiants étrangers doivent vérifier si leur pays d'origine est concerné par la procédure de l'espace Campus France sur le site : http://www.campusfrance.org/fr/a-etudier/etudes01-1.htm

Niveau d'entrée : BAC+3

Inscription

Frais d'inscription

Prendre contact avec le sécrétariat du diplôme

Aménagements d'étude

Néant

Poursuite d'études

Le Master est une formation menant à une qualification et à une insertion professionnelle de haut niveau. Il peut préparer également, via la rédaction d'un mémoire puis les études doctorales, à la recherche. Actuellement quelques étudiants issus de la spécialité sont inscrits en thèse au sein de l'Ecole Doctorale Droit Economie Gestion de l'Université d'Auvergne et sont encadrés soit par des enseignants chercheurs du Cerdi (UMR CNRS 6587) soit par des chercheurs de l'Irstea (UMR Metafort).

Débouchés professionnels

Les étudiants et auditeurs diplômés par cette spécialité du Master AEDI peuvent postuler auprès des institutions internationales (type FAO, BAD), les administrations et collectivités locales en charge de l'environnement, et plus largement les administrations et collectivités locales intéressées par la prise en compte du développement durable dans leurs politiques, notamment dans leurs activités de coopération décentralisée, les agences de coopération, les ONG et les bureaux d'étude. Les étudiants et les auditeurs auront un profil d'économiste pouvant intéresser les entreprises ayant un programme de développement durable notamment celles qui ont des activités dans les pays en développement ou en transition.

Au terme de cette année de spécialité, terminée par un stage visant à confier une véritable mission aux étudiants ou aux auditeurs, les fonctions visées sont les suivantes :

  • Economiste dans les institutions internationales et les agences nationales de coopération ;
  • Consultant, Chargé d'études économiques ou de communication, Chargé d'affaires, Chargé de mission, spécialiste du développement durable ;
  • Conseil aux entreprises, bureaux d'études, collectivités locales et territoriales (coopération décentralisée), organisations (e.g. parcs naturels) sur les questions de DD;
  • Responsable en développement durable (ex. responsable de programme dans une ONG, responsable de projet de développement) ;

Beaucoup d'étudiants ont trouvé des VI (VIE, VIA, VSI, VCAT) que la plupart ont prolongé. Les VI ont été trouvés en entreprises (VIE Total), en agences de développement (AFD), en ONG (Volontariat de Solidarité Internationale). Les emplois trouvés en France sont essentiellement dans le secteur bancaire, les bureaux d'études et de conseil, ONG en relation avec le développement durable (e.g. chargée d'études dd, auditrice en micro-finance).

  • Analyse de données et de projet, études économétriques ;
  • Management environnemental ;
  • Code NSF : 120g, 122, 340 ;
  • Codes des fiches ROME les plus proches :

23211 : Chargé/Chargée de mission (développement local) ; Agent de développement économique ; Chef de projet, etc.
32151 : Economiste (entreprise) ; Ingénieur économiste (entreprise) ; Chargé/Chargée d'analyses et de développement ;
32152 : Chargé/Chargée d'études et de recherche en sciences de l'homme ;
63113 : Agro-économiste.

Consulter le profil des anciens sur LinkedIn Master "Développement Durable dans les Pays en Développement et en Transition" Université d'Auvergne qui compte plus de 170 membres

Consulter le site de l'Université d'Auvergne : http://www.u-clermont1.fr/insertion-professionnelle-des-etudiants.html

Liste de contacts

Responsable de formation

Johanna CHOUMERT
MCF UDA
Tél. 04 73 17 15 15

Pascale MOTEL_COMBES
Pr des Universités UdA
Tél. +33 4 73 17 74 13

Scolarité

Christelle MONTIGNE
Tél. 04 73 17 74 18

Stage

Corinne JULHE
Tél. +33 4 73 17 74 64

Équipe pédagogique

Laurence AMBLARD
Chargée de recherches IRSTEA Clermont-Ferrand

Olivier BEAUMAIS
Pr des Universités U de Rouen

Simoné BERTOLI
Maître de Conférences - UdA

Matthieu BOMMIER
Chef de projets - AFD - Division Transports et Energie durables, Département du développemen durable

Delphine BOUTIN
Maïtre de Conférences - UdA

Jean-Marc CALLOIS
IRSTEA - Directeur du département Territoires

Johanna CHOUMERT
Maître de Conférences - UdA

Philippe DELACOTE
Chargé de recherches INRA - Laboratoire d'Economie Forestière

Denis DESILLE
Chargé d'études - pS-Eau PSEAU Programme Solidarité Eau

Céline DUTILLY DIANE
Chercheure - CIRAD UMR SELMET

Mouez FODHA
Pr des Universités - U Paris 1 Panthéon Sorbonne & PSE

Henri LETURQUE
Chargé de programme - IRAM Acteurs, Politiques publiques et Evaluation

Pierre MANDON
Doctorant UdA

François NOISETTE
Stratégies de développement urbain - Kalutere Polis & DATAR

Patrick PILLON
Chargé de recherches - IRD

Armand RIOUST De LARGENTAYE
AFD - Direction de la Stratégie, des Partenariats et de la Communication

Sandra SAÏD
Maître de conférences - U Blaise Pascal IUT Montluçon

Jean-Michel SERVET
Professeur - IHEID Genève

Katerina STRAZNICKA
Maître de Conférences - UdA

Denis VASSEUR
FFEM - Chargé de mission

Anne VIALLEFONT
Maître de Conférences - UdA

Olivier AZNAR
Professeur VETAGROSUP - Clermont-Ferrand

Florent BEDECARRATS
Evaluateur - AFD - Département de la Recherche - Division évaluation et capitalisation

Marc BIED-CHARRETON
Pr des Universités U Versailles St Quentin

Bernard BONNET
IRAM - Responsable de pôle - Acteurs, Ressources et Territoires

Jean-François BRUN
Maître de Conférences - UdA

Marie-Jo DEMANTE
Directrice - IRAM

Bity DIENE
Maître de Conférences - UdA

Mbolatiana De MONTALEMBERT RAMBONILAZA
Directrice de recherches IRSTEA Bordeaux

Gustavo José FERES
Pr invité UdA & IPEA - Instituto de Pesquisa Economica Applicada (Brazil)

Emmanuel FOURMANN
AFD - Département Développement Durable - Division Agriculture, Développement Rural et Biodiversité

Renaud LAPEYRE
IDDRI - Economiste Biodiversité et services environnementaux

Géraud MAGRIN
Chargé de recherches - CIRAD

Mihoub MEZOUAGHI
Directeur de la formation - AFD - CEFEB

Pascale PHELINAS
Directrice de Recherches - IRD

Julia RICHARD de CHICOURT
Chargée de mission - AFD - Proparco

Dominique ROJAT
Coordinateur de projets - AFD - Département Méditerranée et Moyen-Orient

Sonia SCHWARTZ
Professeur des Universités - UdA

Jesper STAGE
Pr invité UdA & Mid Sweden University (Sweden)

Jocelyne VAUQUELIN
Responsable de projets pédagogiques - AFD - CEFEB

Geert Van VLIET
Chargé de recherches - CIRAD

Informations pratiques

ECOLE D'ECONOMIE

41 boulevard François-Mitterrand - CS20054
63002 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1
Tel. 04 73 17 74 62


École d'économie

english version

Responsables de formation

  • Johanna Choumert, maître de conférences
  • Pascale Combes Motel, professeur des universités

Scolarité

Christelle Montigné

Stages

Ressources